Accueil général

Autres sujets d'actualité

20.10.2005 : L'ouragan Wilma


Evalué comme l'ouragan le plus puissant observé dans l'Atlantique, Wilma est la 21ème tempête de la saison, dans la région. Wilma s'est renforcé de façon alarmante mercredi pour atteindre la catégorie 5, soit l'intensité maximale sur l'échelle des cyclones, avec des vents soutenus à 280 km/h, et des pointes supérieures.

La pression atmosphérique minimum est de 882 millibars, soit la mesure la plus basse qu'on ait enregistrée dans le bassin de l'Atlantique. Ce qui signifie que la force de Wilma est supérieure à celle de tous les ouragans dont on ait gardé la trace, y compris Katrina, qui a dévasté La Nouvelle-Orléans fin août, et Rita qui s'est abattu sur les côtes de la Louisiane et du Texas en septembre.

L'ouragan pourrait atteindre vendredi (21.10) la péninsule mexicaine du Yucatan en provoquant notamment une montée de trois mètres du niveau des eaux sur le littoral. Les observateurs estiment qu'il risque de frapper samedi ou dimanche le sud de la Floride, même si les avis, selon les différents modèles informatiques, divergent à ce sujet. L'Etat américain a subi trois ouragans cette année (Dennis, Katrina et Rita). Les autorités ont demandé à toutes les personnes vivant au sud de l'axe Tampa-Orlando de se préparer à l'arrivée de la tempête, et dans les îles au Sud de la Floride, les autorités ont demandé aux touristes de partir mercredi et aux 80.000 habitants de faire de même jeudi.

Wilma

Wilma pourrait provoquer des vagues de 11 à 15 mètres en mer qui risquent de déferler violemment sur les côtes. Des avis de tempête ont également été lancés au Honduras, dans le Yucatan,à Cuba et au Belize. Il a tué une dizaine de personnes en Haïti après plusieurs jours de fortes pluies.
On s'attend à ce que l'ouragan provoque des chutes de pluies de plus de 600 mm dans les montagnes de Cuba, et de près de 400 mm en Jamaïque et aux Caïman. Le Honduras et le Mexique pourraient recevoir près de 300 mm de pluie, selon le centre des ouragans.
A Cancun, les touristes se massent dans les aéroports et les autorités, sur la péninsule du Yucatan, ont commencé à évacuer 10.000 personnes.
Les aéroports et les ports de la côte nord du Honduras, noyés sous de fortes précipitations, ont été fermés.

Wilma est la 21ème tempête de la saison des ouragans dans l'Atlantique, (record précédent de 21 tempêtes en 1933). C'est aussi le 12e ouragan, (record précédent de 12 ouragans en 1969). Et la saison doit durer encore six semaines.
Wilma évoluait selon un axe ouest-nord-ouest à 13 km/heure. On s'attend à le voir bifurquer vers le nord-ouest dans les 24 heures. Une fois dans le sud-est du golfe du Mexique, il devrait opérer un virage marqué au nord-est, en direction de la Floride. Wilma devrait aussi épargner les installations pétrolières du golfe du Mexique qui se relèvent à peine des passages de Katrina et de Rita.

A lire aussi : Formation d'un cyclone

 

Haut