Accueil général

Autres sujets d'actualité

13.03.2010 : sri lanka : fin de la guerre


Le conflit qui a longtemps opposé l’armée et les séparatistes Tamouls s’est achevé le 19 mai 2009.

Le président Sri Lankais, Mahinda Rajapakse, a annoncé, le 18 mai 2009, la défaite des Tigres tamouls, mettant ainsi fin à 37 ans de conflit dans le nord du pays. Le même jour, le chef des Tigres de libération de l'Eelam tamoul (LTTE), Velupillai Prabhakarana, aurait été tué par l'armée gouvernementale.

Le gouvernement a repris le contrôle de l’ensemble du territoire. Depuis la fin du conflit qui opposait les séparatistes Tamouls (les Tigres) à l'armée gouvernementale, on note qu'aucun acte de terrorisme n’a été enregistré, alors que dans tout le pays au cours des années passées, ils étaient nombreux.

Cependant, l’état d’urgence est renouvelé tous les mois et l'accès à certaines zones du Nord restent interdit. En effet, la plupart d'entre elles sont truffées de mines et par conséquent en cours de déminage.
Il ne faut en aucun cas se rendre dans les districts de Mannar, Vavuniya, Mullaitivu, Kilinochchi et Jaffna.

En ce qui concerne les territoires de l’Est, ils sont sous le contrôle du gouvernement depuis l’été 2007, mais il reste déconseillé de se rendre dans toute la bande côtière du district d’Ampara, dans la zone est du parc de Yala, dans les districts de Trincomalee et de Batticaloa.

Pour le reste du pays, et en toutes circonstances, il est conseillé de respecter les interdictions émises par les autorités et de se conformer strictement à leurs conseils de sécurité.

Carte du Sri Lanka

Les zones dangereuses (début 2010) sont indiquées en rouge.

 

Haut