Accueil général

Autres Merveilles

ANGKOR VAT


Une ville devenue temple...

Maquette d'Angkor Vat

Angkor Vat, renommé pour sa forme équilibrée et ses proportions harmonieuses, est un des plus célèbres monuments d'Asie du Sud-Est. Il n'est pas l'unique temple d'Angkor, loin s'en faut, mais il résume parfaitement l'architecture Khmère, et si on devait n'en voir qu'un, ce serait celui-là.
Construit au XIIe siècle, sous le règne du roi Sûryavarman II, et dédié à Vishnu, le temple d'Angkor Vat s'ouvre à l'ouest contrairement aux autres. C'est un temple-montagne construit sur une pyramide à gradins.
Cette catégorie de temples représente une montagne, dont le rôle est de fournir aux dieux, un lieu de résidence sur terre afin qu'ils puissent venir en aide aux hommes et assurer leur prospérité et leur bien-être.

Angkor Vat

À partir de la tour-sanctuaire principale censée abriter la divinité protectrice du royaume, les autres éléments du temple s'organisent de façon régulière selon un plan orthogonal rigoureux. Le tout est entouré de quatre enceintes concentriques. L'impression d'équilibre de l'ensemble vient de la symétrie de la construction. A partir du plan horizontal des différentes galeries, l'oeil est attiré par les lignes verticales des tours-sanctuaires jusqu'au point culminant de la tour centrale qui domine le sol d'environ 60 mètres.

Angkor Vat Angkor Vat

À l'origine consacré au dieu Vishnu, le temple d'Angkor Vat est devenu l'un des monuments bouddhiques les plus importants du Cambodge. Les portes de la tour-sanctuaire centrale ont été murées pour accueillir diverses images du Bouddha. Le préau abrite un certain nombre de statues mais beaucoup moins qu'autrefois, car les khmers rouges ont exprimé ici avec force, leur colère contre le bouddhisme.

Sur les murs, se lit l'histoire des dieux. Ici, l'art du bas-relief narratif atteint son apogée. Huit grands panneaux dont les thèmes sont tirés d'épopées indiennes et de textes sacrés, s'étirent sur 520 mètres de long et 2 mètres de haut, dans la troisième galerie-enceinte.

Aux côtés de ces scènes de mythologie, les bas-reliefs de la galerie méridionale illustrent, un défilé historique et la scène dites des dieux et des enfers. Des traces de polychromie subsistent sur certains panneaux, mais on peut supposer qu'à l'origine tous les bas-reliefs étaient peints et dorés.

Bas-relief  Angkor Vat Bas-relief  Angkor Vat
Panneaux de bas-reliefs.

Un des bas-reliefs illustre le barattage de la mer de lait par les dieux et les démons afin d'obtenir la liqueur d'immortalité, opération réussie grâce au serpent Vâsuki qu'on enroula autour du mont Mandara pour procéder au barattage. Vishnu, transformé en tortue, stabilisa la montagne qui s'enfonçait dans les profondeurs de la mer de lait. Dans la zone supérieure du panneau, on remarque les danseuses nées du barattage avant l'apparition de la liqueur d'immortalité.

Bas-relief  Angkor Vat
Barattage de la mer de lait.

Voir mes textes et photos sur "A tous les bouts du monde"

 

Haut